Neil Young : Chansons de la pleine lune

Neil Young publie dix nouvelles compositions, entre deux parutions des trésors de ses archives.

C’est une bâtisse en bois de deux étages, au fronton de laquelle trône le squelette d’un crâne d’animal, comme sur un tableau de Georgia O’Keeffe. Un relais pour les diligences au XIXe siècle transformé en studio d’enregistrement. Une petite chose finalement, sous l’immensité du ciel. C’est ce que suggère en tout cas le cadre de la photo. Encore plus petits, les quatre membres de Crazy Horse, comme des Fab Four de l’Ouest, dont on ne sait si, au moment de la photo, ils s’apprêtaient à commencer les…

Il reste 82% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.