Avec Mélenchon, « une chance d’être écoutés »

Pour la première fois, des associatifs et des militants de quartiers populaires se sont réunis en collectif pour appeler à voter pour le candidat insoumis. Même s’il est loin d’être parfait à leurs yeux.

Maxime Sirvins  • 30 mars 2022 abonné·es
Avec Mélenchon, « une chance d’être écoutés »
Le collectif u00abu2009On s’en mêleu2009u00bb s’est réuni, samedi 26 mars, dans un gymnase d’école, près de Montpellier.
© Maxime Reynié

Dans un gymnase d’école de Grabels, en périphérie de Montpellier, une cinquantaine de personnes se retrouvent ce samedi 26 mars. Dans une ambiance chaleureuse, ils vont s’écouter et débattre. Venus des quartiers populaires de toute la France, ces acteurs associatifs et militants ont décidé, au regard du contexte politique actuel, de prendre position. C’est l’acte de naissance du collectif « On s’en mêle ». Après avoir publié une tribune pour appeler à voter pour Jean-Luc Mélenchon, ils ont décidé de se retrouver pour élaborer un plan d’attaque et confronter leurs divergences.

On retrouve là beaucoup d’anciens de la lutte des quartiers, comme ceux de la

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)