Caricatures de la discorde

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 30 mars 2022
Partager :

Vendredi 25, l’ambassadeur de Russie à Paris a été convoqué au quai d’Orsay à la suite de la publication de caricatures sur le compte Twitter de l’ambassade. Des dessins, effacés depuis, jugés « inacceptables » par la diplomatie française. De piètre qualité, ils relevaient effectivement d’une grossière propagande : l’un montrait les Européens léchant les fesses de l’Oncle Sam ; l’autre, l’Europe malade à qui États-Unis et Union européenne injectaient des substances : « néonazisme », « russophobie » ou « covid-19 ».

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don