Coups de chaud sur la santé mentale

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 2 mars 2022
Partager :

D’après une étude de cas américaine réalisée entre 2010 et 2019, les températures les plus élevées en saison chaude augmenteraient le risque de visites aux urgences pour des problèmes de santé mentale : troubles de l’humeur ou du comportement, toxicomanie, schizophrénie, automutilation, avec un risque suicidaire plus élevé. En cause, le sommeil perturbé par la chaleur excessive et l’augmentation du désespoir et de l’anxiété liés à l’anticipation du changement climatique.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don