Jim Jarmusch : Ode aux temps morts

Quand Jim Jarmusch rend hommage à Touchez pas au grisbi.

C’est une tradition depuis plus de vingt ans. À New York, au mois de mars, le Lincoln Center accueille le festival Rendez-Vous With French Cinema. Au programme, les sorties de l’année passée et, parfois, quelques curiosités. Cette année, la projection de Touchez pas au grisbi (1954), de Jacques Becker, introduit par le réalisateur américain Jim -Jarmusch, compte parmi ces séances inattendues. Invité d’honneur du festival, Jarmusch s’est vu proposer une liste de films pour une séance spéciale. Le choix de…

Il reste 72% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.