Le PCF cible de dégradations

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 28 mars 2022
Partager :

En une semaine, six permanences du PCF ont été dégradées à Aubervilliers, dans les XIIe et XIIIe arrondissements de Paris, à Vitry-sur-Seine, Mulhouse et Rennes, où les plus gros dégâts sont à déplorer : tags « Roussel traître du prolétariat » et « Roussel PCF direction de traîtres » sur les murs et volets, voiture vandalisée. Pour Ian Brossat, c’est « l’œuvre de gens organisés pour une opération coordonnée » venant de l’ultragauche.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don