Les « loups solitaires » d’Atomwaffen Division

La moitié des personnes à la veille de prendre leur retraite ne sont déjà plus en emploi.

Nadia Sweeny  • 23 mars 2022
Partager :
Les « loups solitaires » d’Atomwaffen Division
© capture d’écran

Ce groupe terroriste néonazi a été créé aux États-Unis en 2015 et est responsable d’une quinzaine de morts, principalement outre-Atlantique. D’après le Soufan Center, centre indépendant américain de recherche sur les problèmes de sécurité mondiale, « Atomwaffen Division [AWD] utilise une stratégie de “résistance sans chef”, dans laquelle de petites cellules, ou “loups solitaires”, promeuvent les objectifs de l’organisation par la violence ».

Pour cela, AWD diffuse une propagande agressive sur les réseaux sociaux qui reprend le symbolisme et le langage des jihadistes. « Semblable à Daech, AWD a construit une marque mondialement identifiable, capable de séduire les néonazis du monde entier et d’inciter les loups solitaires à l’action », note le Soufan Center. Son réseau s’étend en Europe de l’Ouest, en Australie mais aussi en Ukraine, qui, dès 2014, polarise « le réseau suprémaciste blanc, qui voit dans le conflit un laboratoire de champ de bataille ». En France, leur impact inquiète.

Dans un document que Politis s’est procuré, le parquet antiterroriste souligne que de nombreuses personnes impliquées dans des affaires terroristes ont été séduites par la propagande d’AWD. Un attrait qui « semble appelé à se renforcer tant le milieu d’ultradroite est dynamique outre-Atlantique ».

Chaque semaine, nous donnons la parole à des économistes hétérodoxes dont nous partageons les constats… et les combats. Parce que, croyez-le ou non, parler d’économie ne se résume pas à servir la soupe aux néolibéraux.

Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don