Oups ! Des missiles et des drones qui volent bas

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 16 mars 2022
Partager :

L’imagination transpose sans mal aux frontières ukrainiennes, avec des conséquences potentiellement gravissimes, « l’incident » que vient de connaître le Pakistan, cible du tir malencontreux d’un missile par l’Inde : la région est l’une des poudrières les plus sensibles de la planète, siège de trois guerres depuis 1947.

Par miracle, l’explosion n’a endommagé que des bâtiments civils, et sans causer de victimes. New Dehli a immédiatement présenté des excuses, et la réaction d’Islamabad est restée mesurée.

Au même moment, un drone de reconnaissance de six tonnes, portant une bombe, s’écrasait près d’un quartier résidentiel de Zagreb (Croatie). Il aurait décollé d’Ukraine. Kyiv et Moscou démentent qu’il leur appartienne. Quant au fameux parapluie militaire de l’Otan, il a laissé l’engin violer plus de 1 000 kilomètres de son espace aérien sans réaction.

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don