Travail : Le « social washing » paye

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 28 mars 2022
Partager :

Daniel Julien, PDG du groupe de centres d’appels Teleperformance, a fait le choix apparemment audacieux d’indexer une grosse partie de sa rémunération sur des objectifs « non financiers », comme le bien-être de ses salariés. C’est le cabinet Great Place to Work qui se charge de le mesurer, à l’aide d’un sondage que le cabinet de conseil Pirc, spécialisé dans les critères sociaux et environnementaux de gestion, vient d’épingler dans un rapport : panel opaque et partiel, confidentialité nulle… Rien ne va, sauf le résultat, qui vaut à Daniel Julien une prime de 2,6 millions de dollars en 2021. La même année, Teleperformance affiche un taux de rotation du personnel de 90 %. Les seules démissions concernent 301 673 personnes, soit les trois quarts des employés du groupe dans le monde.

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don