Spéculation : Nike met un pied dans le monde virtuel

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 27 avril 2022
Partager :

Tout arrive dans le grand n’importe-quoi des cryptomonnaies et de la réalité virtuelle (« métavers »). La marque Nike lançait, le 22 avril, la commercialisation en quantité limitée des CryptoKicks, une paire de baskets exclusivement virtuelles. Le NFT de la non-chaussure – c’est-à-dire le titre de propriété du fichier numérique de son image 3D – valait entre 2 000 et 12 000 dollars ce lundi. La paire de pompes n’a pas la moindre matérialisation dans le monde réel et, comme dans une gigantesque pyramide de Ponzi, rendue célèbre par l’arnaque de Madoff, c’est l’euphorie moutonnière des petits spéculateurs qui assure le profit de celles et ceux qui savent revendre avant la dégringolade. L’équipementier était d’autant plus pressé d’intégrer ce monde virtuel qu’il voyait, depuis quelques mois, fleurir sur les plateformes de NFT des CryptoKicks de contrefaçon !

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don