Écœurant Bolsonaro

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 29 juin 2022
Partager :

Le président brésilien a déclaré « inadmissible » l’avortement in fine d’une gamine de 11 ans enceinte après un viol, et parvenue à sept mois de grossesse. Car un hôpital s’était défaussé de l’intervention, renvoyant à une juge qui a interdit l’IVG puis voulu convaincre l’enfant de garder le bébé. Alors que le viol et le péril vital pour la femme sont deux circonstances autorisant pourtant l’IVG dans un Brésil où ce droit est très limité.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don