« Si c’est ça le destin », de Helga Reidemeister : Aux côtés des humbles

L’œuvre documentaire d’Helga Reidemeister mérite amplement d’être découverte.

Helga Reidemeister ? Il n’est pas exagéré de dire que cette réalisatrice allemande, née en 1940 et morte en novembre 2021, était passée jusqu’ici sous nos radars. Un cycle lui est consacré dans le cadre de la manifestation « Berlin, nos années 20 », qui se déroule au Centre Pompidou, à Paris. C’est l’occasion de découvrir une œuvre documentaire singulière et résolument tournée vers les pauvres, en particulier les femmes, les ouvrières. « Tournée vers » est un abus de langage. Notamment si on considère ses deux premiers longs-métrages, réalisés en étroite collaboration avec ses protagonistes.

Il reste 70% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Marlène Schiappa au tribunal

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Poutine, une aubaine pour Washington

Éditorial accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.