Irak à sec

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 6 juillet 2022
Partager :

La sécheresse ne frappe pas qu’en Europe. Au Moyen-Orient, le très grave déficit de pluviométrie enregitré dans les bassins versants de Turquie et d’Iran provoque un assèchement des rétentions d’eau du sud de l’Irak, ici à Chibayish le 28 juin, dans la cuvette de ce qui est habituellement un lac. Les débits de l’Euphrate et du Tigre n’ont pas permis cette année de maintenir le niveau normal du bassin.

Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don