Spiritualized : De l’ivresse dans le son

Les sept compositions du nouvel album de Spiritualized propulsent l’auditeur dans un tourbillon hallucinant.

Dans les années 1980, Jason Pierce, qui se fait aussi appeler J. Spaceman, a été avec Peter Kember, alias Sonic Boom, l’instigateur du groupe Spacemen 3, dans une veine très marquée par les formes sonores liées à l’expérience des drogues psychédéliques. Un groupe qui, comme quelques autres, revendiquait un héritage historique, portant une idée du rock tournée vers ce qu’il avait eu de plus incandescent, fascinant, fulgurant et dangereux. Une forme de résistance dans une décennie qui avait tendance à essayer de s’en affranchir.

Tout témoignait de cette démarche. Du nom du groupe aux reprises des 13th Floor Elevators ou de Sun Ra (« Starship », que le MC5 reprenait déjà dans les années 1960) en passant par le titre de la première maquette enregistrée, qui s’affichait comme un manifeste, « Taking Drugs To Make Music To Take Drugs To » (« Prendre des drogues pour faire une musique qui incite à prendre des drogues »). La musique des Spacemen 3 sonnait comme la bande sonore de voyages dans l’espace (intérieur ou intergalactique). Une musique qui jouait sur le rythme et la durée, les structures répétitives et l’allongement des compositions, tout ce qui est propice à provoquer l’hypnose ou la transe, agit sur les sens et donne à l’auditeur l’impression d’avoir consommé de la drogue.

Il reste 67% de l'article à lire.

   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.