« Cher connard » de Virginie Despentes : MeToo en face

Virginie Despentes livre un roman subtil autour des questions soulevées par le mouvement féministe.

Lucas Sarafian  • 31 août 2022 abonné·es
« Cher connard » de Virginie Despentes : MeToo en face
© Une manifestation féministe en mars 2019, à Naples. (Photo : ELIANO IMPERATO / CONTROLUCE / CONTROLUCE VIA AFP.)

Ça commence par un commentaire misogyne sur un compte Insta. L’auteur : Oscar, écrivain reconnu qui s’est « fait metooiser ». La cible : Rebecca, icône du cinéma vieillissante. Leurs seuls points communs : ils sont issus

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Littérature
Temps de lecture : 2 minutes