Cyberharcèlement contre le Planning familial

L’oeil de Politis sur l’actualité de la semaine en bref.

Politis  • 24 août 2022
Partager :

Le Planning familial est la cible ­d’attaques depuis le mercredi 17 août. La cause ? Une affiche diffusée sur Twitter, réalisée par l’artiste Laurier The Fox, avec ce message : « Au planning, on sait que des hommes aussi peuvent être enceints », montrant une personne transgenre en état de grossesse. Dès son lancement, cette campagne a suscité un déferlement de remarques transphobes de la droite et de l’extrême droite. Le compte Twitter de Reconquête, le parti d’Éric Zemmour, n’hésite pas à parler de « délires » tout en remettant en cause le financement de l’association. Sébastien Chenu, député Rassemblement national et vice-président de l’Assemblée nationale, ajoute « que c’est con et probablement dangereux ». Le Planning familial, qui existe depuis 1960, a répondu à cette polémique via un communiqué de presse : « Nous, féministes, n’accepterons pas de voir le Planning familial faire l’objet d’une campagne de dénigrement sur le dos des minorités de genre. » Depuis, l’institution, qui envisage de porter plainte, a reçu de nombreux messages de soutien d’associations et de personnalités de gauche. En 2021, la police et la gendarmerie ont enregistré environ 3 800 « atteintes commises en raison de l’orientation sexuelle ou de l’identité de genre ». Soit une augmentation de 12 % en seulement deux ans.

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

Brèves
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don