En Irak, la révolution ou le chaos

Trois ans après le large mouvement de contestation écrasé dans le sang, le spectre d’un affrontement armé entre les puissantes factions chiites menace de livrer une nouvelle fois le pays à ses démons.

Laurent Perpigna Iban  • 25 octobre 2022 abonné·es
En Irak, la révolution ou le chaos
© Le mouvement Tishreen était « rempli de femmes fortes, qui n’avaient peur de rien, qui allaient au bout de leurs idées. C’était comme une famille. » (Photo : Hussein FALEH / AFP.)

Vous ne verrez pas leur visage. Certains donneront leur vrai prénom, d’autres non. Si, comme une grande partie des activistes du soulèvement qui a secoué le pays entre octobre 2019 et février 2020, ils tâchent de ne pas trop attirer l’attention sur eux, ces garçons et ces filles, une fois la glace brisée, acceptent volontiers de se livrer : « Nous voulions alerter le monde sur ce qu’il se passait en Irak. Pacifiques, nous avons fait face à un gouvernement, à des États, à des organisations armées. Seuls. »

Ces mots sont ceux d’Amani. Employée dans une ONG, l’activiste de 26 ans cache derrière ses yeux noirs une colère intarissable et, comme une immense partie de la population irakienne aujourd’hui, la crainte de voir son pays basculer dans le chaos. Il y a quelques semaines, elle et ses camarades ont assisté – de loin – à un regain de violence extrême au cœur de la capitale ; des affrontements d’ampleur, en direct à la télévision, entre deux factions chiites rivales irréconciliables, en lutte pour le pouvoir (lire l’encadré en fin d'article).

Si les armes se sont tues rapidement, le problème politique de fond perdure. Et la récente nomination d’un président de la République et d’un Premier ministre, après un an de vacance, ne semble pas s’apparenter à une sortie de crise. Un scénario de crispations intenses que voulaient absolument éviter les activistes irakiens qui, aux premiers jours

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Monde
Temps de lecture : 12 minutes