« Un bon début » d’Agnès et Xabi Molia : classe réparatoire

Un film fort contre le fatalisme de nos sociétés envers les élèves en grande difficulté.

Christophe Kantcheff  • 11 octobre 2022 abonné·es
« Un bon début » d’Agnès et Xabi Molia : classe réparatoire
© Photo : Haut et Court.

Le film pourrait s’appeler Entre les murs. Mais nous ne sommes pas dans une classe ordinaire. Il existe à Grenoble, au sein d’un collège, une classe de troisième qui ne ressemble à aucune autre : elle est vouée aux cas désespérés ! À ces élèves dont on dit : « Je ne sais plus quoi en

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 2 minutes