« Les Engagés » d’Émilie Frèche : le poids du choix

Un premier long métrage intensément politique qui montre combien l’aide apportée aux migrants peut bouleverser en profondeur la vie d’un citoyen.

Christophe Kantcheff  • 15 novembre 2022 abonné·es
« Les Engagés » d’Émilie Frèche : le poids du choix
© Un film âpre et juste qui montre qu'il n’y a pas d’engagement sans exposition de soi. (Photo : Stéphanie Branchu.)

Il faut moins d’une minute après le générique (des images de bonheur au sein d’une famille) pour que le personnage principal, David (Benjamin Lavernhe), commette un acte, inédit pour lui, bouleversant sa vie de fond en comble.

ll sort de sa voiture car il vient de heurter un jeune garçon noir ; dès qu’il entend des voix de policiers manifestement à la recherche de celui-ci, sans hésiter, il le cache dans le coffre. On ne peut pas faire plus direct pour montrer

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Temps de lecture : 4 minutes