« Noche Triste » de Guadal Tejaz : du rock à pleins gaz

Le pétaradant groupe rennais vient de sortir son excellent deuxième album, Noche Triste.

Jérôme Provençal  • 30 novembre 2022 abonné·es
« Noche Triste » de Guadal Tejaz : du rock à pleins gaz
Le groupe breton Guadal Tejaz sort son deuxième album de neuf morceaux intenses.
© Titouan Masse.

Jeune gang musical originaire de Bretagne, Guadal Tejaz réunit en son sein quatre gaillards partageant une passion pour le rock halluciné et une fascination pour la culture mésoaméricaine, les Aztèques et les Mayas en particulier – d’où ce nom de scène en trompe-l’œil hispanisant. Placée sous de telles influences, leur mixture sonore, très électrique, s’avère inévitablement plutôt ardente et tonifiante, pareille à une lampée de tequila frappée ou de mezcal.

Ayant accompli de fiévreux débuts en 2018 avec Gone With J.J, un EP garni de six brûlots garage-psyché, le quatuor a fait encore monter la température en 2019 avec Cóatlipoca, fulminant premier album

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Culture Musique
Temps de lecture : 1 minute