Twitter selon Elon Musk : pub et macarons bleus à 8 dollars

Le nouveau propriétaire du réseau social veut apporter des changements à son fonctionnement, qui pose question d’un point de vue réglementaire.

Maxime Sirvins  • 9 novembre 2022
Partager :
Twitter selon Elon Musk : pub et macarons bleus à 8 dollars
© Photo : Thibaut Durand / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP.

Pouvoir au peuple ! » Après son rachat de Twitter pour 44 milliards de dollars, Elon Musk a annoncé de nombreux changements. Le badge bleu de certification, attribué aux personnalités publiques, permet actuellement d’identifier les comptes officiels d’un coup d’œil.

L’entrepreneur – outre les licenciements massifs au sein des effectifs de l’entreprise – veut désormais intégrer cette certification dans une formule payante et mettre en avant les comptes concernés. Mais pour le Digital Service Act – une série d’outils juridiques validés il y a une semaine par l’Union européenne –, la mise en avant de messages « moyennant rémunération » est considérée comme de la publicité. Ces outils interdisent aussi la publicité par des profils anonymes. Or le milliardaire souhaite permettre à tous les utilisateurs, pseudo ou nom, d’avoir accès à cette offre.

La législation française risque elle aussi de poser problème. Sur le site du ministère de l’Intérieur, il est expliqué que le code électoral « interdit l’utilisation à des fins de propagande électorale de tout procédé de publicité commerciale » durant les six mois précédant des élections. De nombreux points qui devront donc être examinés par Twitter mais aussi par les différentes institutions concernées, qui seront peut-être contraintes de s’adapter.

Médias
Temps de lecture : 1 minute
Soutenez Politis, faites un don !

Envie de soutenir le journal autrement qu’en vous abonnant ? Faites un don et déduisez-le de vos impôts ! Même quelques euros font la différence. Chaque soutien à la presse indépendante a du sens.

Faire Un Don