Art Ensemble of Chicago : un long voyage musical

Une captation du concert sur la scène de la Maison des arts de Créteil en février 2020, célébrant la première venue en France du collectif cinquante ans plus tôt.

Jacques Vincent  • 8 février 2023 abonné·es
Art Ensemble of Chicago : un long voyage musical
© Michel ROBERT.

Le lien entre Paris et l’Art Ensemble of Chicago est une histoire ancienne, commencée en 1969, quand les musiciens sont arrivés dans la capitale française. Ils n’étaient encore que l’Art Ensemble jusqu’à ce qu’un promoteur juge utile d’ajouter « of Chicago » au patronyme qu’ils utilisaient jusque-là pour revendiquer leur esprit collectif.

Collectif pérenne sans leader affiché, qui faisait d’ailleurs figure d’exception dans le monde du free-jazz, plutôt le fait d’individus. Seuls l’Arkestra de Sun Ra et peut-être le New York Art Quartet pourraient à ce titre lui être comparés, mais le premier mettait en avant une légendaire figure de proue et le second a été aussi éphémère que fulgurant. Éphémère, l’Art Ensemble of Chicago ne l’a pas été, et, si sa formation a pu évoluer au fil des ans, c’est par l’apport de nouveaux musiciens plutôt que par une transformation du noyau historique.

L’histoire avec Paris n’a pas été non plus éphémère puisque le collectif y est resté pendant plusieurs années, jouant beaucoup et enregistrant tout autant, dont un album historique avec Brigitte Fontaine, Comme à la radio. C’est sans doute ce qui en fait une figure particulièrement mythique ici, autant pour celles et ceux qui ont pu le voir à l’époque que pour les

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Musique
Temps de lecture : 4 minutes