« Melting Potes », fraternité vibrante

Récemment créé, le collectif musical franco-­sénégalais Niofar se révèle avec un album de hip-hop énergique et bariolé qui s’inscrit dans le cadre d’un ambitieux projet à la fois culturel, social et humanitaire.

Jérôme Provençal  • 8 novembre 2023 abonné·es
« Melting Potes », fraternité vibrante
Chantés en wolof, peul, français ou encore occitan, les neuf morceaux abordent des thématiques telles que la paix, la tolérance, la justice sociale et l’unité, délivrant un hip-hop ludique, joyeux, fraternel..
© Dora Dorovitch

En wolof, la principale langue parlée au Sénégal, Nio Far signifie « on est ensemble ». Le projet coopératif ainsi baptisé, reliant l’Afrique et la France, a été lancé début 2022 sous l’impulsion de l’association Njaambuur Hip Hop. Active depuis 2009 dans la sphère des cultures urbaines, celle-ci a pour base Louga, l’une des plus grandes villes du Sénégal, située au nord du pays, non loin de la Mauritanie, et réputée comme une place forte du rap local.

L’association englobe des structures disséminées à travers toute la région de Louga, qui regroupe trois départements. D’abord connue grâce au festival hip-hop annuel

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Musique
Temps de lecture : 4 minutes