Avec Agnès Varda, rien ne se perd

Agnès Varda a tourné Les Glaneurs et la glaneuse en 2000. Un film qui résonne avec notre présent.

Christophe Kantcheff  • 22 novembre 2023 abonné·es
Avec Agnès Varda, rien ne se perd
© Tamaris

Le film commence par des dictionnaires et des représentations picturales : Les Glaneuses de Millet, bien sûr. S’ensuivent des images de glaneurs sur des places de marché qui se hâtent avant leur nettoyage. Puis voici des champs de pommes de terre où l’on a rejeté celles qui ne sont pas au bon calibre pour être commercialisées. Parfois, il y en a près d’une tonne ! Des très

Envie de terminer cet article ? Nous vous l’offrons !

Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter hebdomadaire :

Vous préférez nous soutenir directement ?
Déjà abonné ?
(mot de passe oublié ?)
Cinéma
Publié dans le dossier
Manger à sa faim
Temps de lecture : 2 minutes