blog /

Publié le 13 décembre 2006

Attac, la nouvelle donne

None

L'ancienne direction d'Attac a perdu (voir Politis n° 930). En tout, 38 sièges sur les 42 que compte le Conseil d'administration sont désormais occupés par les opposants à Jacques Nikonoff, Michelle Dessenne and co. En attendant l'élection de la nouvelle direction de l'associaiton le 16 décembre, on peut déjà s'interroger : quel avenir pour Attac ? Quelles sont les conséquences de la crise interne sur le mouvement altermondialiste ? Au-delà des clivages, l'Union sur les questions essentielles est-elle encore possible ?


Haut de page

Voir aussi

Articles récents