blog /

Publié le 15 décembre 2009

Photos du jour : scandale à Copenhague

None

Dans une initiative sans précédent pour ce genre de conférence, prenant prétexte de questions de sécurité, les responsables des Nations Unies ont décidé hier soir de réduire le nombre des représentants des associations autorisés à pénétrer dans le Bella Center, où se déroulent les négociations sur le climat.

Le nombre des représentants de chaque mouvement a été diminué de 80 %. Il s'agit en fait, au moment où les négociations piétinent, d'éviter toutes les manifestations et les interpellations émanant de la société civile. D'autant plus que ces mesures pourraient être aggravées dès demain. Les négociateurs ne veulent plus être dérangés par ceux qui posent des questions au nom de la justice climatique. Cette réduction des accréditations ainsi que le changement des procédures se traduisent par un désordre extraordinaire à l'extérieur des bâtiments.

Illustration - Photos du jour : scandale à Copenhague

Des délégués et des représentations de la société civile attendent de longues heures dehors dans un froid glacial (- 4° ce matin) sans même avoir la certitude de pouvoir rentrer. Beaucoup repartent découragés, ce qui est bien l'objectif des Nations Unies que le pourtant faible niveau de démocratie a dérangé.

Illustration - Photos du jour : scandale à Copenhague

Jane et Peter sont arrivés à 13h devant le guichet du renouvellement des accréditations devant lequel ils ont encore une heure à attendre alors qu'ils ont commencé la queue à 5h30 du matin.

Illustration - Photos du jour : scandale à Copenhague

Illustration - Photos du jour : scandale à Copenhague


Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.