blog /

Publié le 19 juin 2010

Questions Pour Un Jack Dion

None

Illustration - Questions Pour Un Jack Dion

Revenant ce matin, dans l'hebdomadaire Marianne , sur l' «apéro “saucisson-pinard” (...) excluant de fait juifs et musulmans» auquel appelait pour hier «un conglomérat d'associations allant de Riposte laïque à l'extrême droite pure et dure» 1 (avec aussi le «soutien» du prédicateur vendredique du Figaro 2), un certain Jack Dion pose la question suivante: «Où sont donc passés les (vrais) laïcs?»

D'après Jack Dion, en effet, cette affaire a été «le face-à-face de deux communautarismes» .

D'une part: le communautarisme des organisateurs de cet «apéro “saucisson-pinard” (...) excluant de fait juifs et musulmans» .

D'autre part, celui de «groupuscules islamistes» , sur lesquels Jack Dion n'apporte, nous l'allons voir, aucune précision, et pour cause - mais qui, assure-t-il, « ont voulu riposter par une opération “halal et thé vert”» 3.

Et donc, ma première question pour un Jack Dion est: pourrais-tu, s'il te plaît, Jack Dion, nous indiquer où (et quels) sont, exactement, ces «groupuscules islamistes» , ailleurs que dans ton imagination?

Non, je demande, parce que la semaine dernière, ton big boss , Maurice Szafran, a sucré un papier où Daniel Schneidermann soutenait Didier Porte, au prétexte, notamment, qu'il ne produisait pas de faits : il s'agissait d'après lui - c'est du moins ce qu'il a sans rigoler dit - d'un «éditorial non publiable en tant que papier d'information» 4

Or, force est de constater: rien, dans ton papier du jour, ne permet d'affirmer qu'il serait, au moins pour moitié, autre chose qu'un «éditorial non publiable en tant que papier d'information» - dans le meilleur des cas.

Tout ce qu'on sait, dans la vraie vie, de l' «opération “halal et thé vert”» que tu attribues tranquillement à «des groupuscules islamistes» est : il s'agit d'un groupe Facebook dont les initiateurs ont voulu organiser, quant à eux - c'est du moins ce qu'ils affirment - un «apéro "halal et thé à la menthe"» antiraciste, et rien ne permet d'affirmer, comme tu fais, qu'ils seraient le moins du monde versés dans la piété outrée - fût-elle, horreur, mahométane.

Pourrais-tu, dès lors, s'il te plaît, nous dire ce qui te permet d'affirmer, dans un article publié «en tant que papier d'information» , que ces gens sont «des groupuscules islamistes» ?

Pourrais-tu nous donner quelques faits, plutôt que des affirmations que rien ne documente - comme si tu voulais faire de la peine à ton big boss ?

Pourrais-tu s'il te plaît nous dire ce qui te permet concrètement de renvoyer dos-à-dos, comme pour mieux suggérer qu'ils se valent, les organisateurs d'un «apéro “saucisson-pinard” (...) excluant de fait juifs et musulmans» , et ceux d'un apéro antiraciste n'excluant de fait (et par définition) personne?

D'avance: merci, Jack Dion.


  1. Formulation qui a, tu l'auras compris, ceci de particulier qu'elle induit que Riposte laïque n'est pas d' «extrême droite pure et dure» , nonobstant qu'elle appelle à des happenings «excluant de fait juifs et musulmans» ... 

  2. Qui ne rate jamais une occasion de bramer que «l'antisionisme» est à gauche un « antisémitisme» qui ne dit pas son laid nom, mais qui n'éprouve apparemment qu'assez peu de gêne - c'est quand même intéressant - à saucissonner avec des gens qui voulaient naguère, en chanson, «une balle pour les sionistes, une balle pour les cosmopolites» ... 

  3. Le thé vert étant, si j'ai bien saisi, un vecteur de benladisation. 

  4. Je sais fort bien que ton big boss est pour de bon très vigilant, dès qu'il s'agit d'éviter que l'information de qualité ne vienne à manquer: je n'ai pas oublié que votre hebdo a récemment fondé son assertion qu'Alain Badiou est un «salaud» sur le fait , notamment, qu'il avait porté il y a trente ans une «veste en cuir d'apparatchik soviétique» - l'horrible monstre. 


Haut de page

Voir aussi

Articles récents