blog /

Publié le 18 mars 2012

A la Bastille, Jean-Luc Mélenchon m'a convaincu...

None

Loin des balbutiements de plus en plus pathétiques d'Eva Joly, loin des approximations de mes amis écologistes désormais perdus dans leurs querelles et dans leurs hésitations, le candidat du Front de gauche m'a convaincu.

Loin des menaces de Nicolas Sarkozy, de ses sicaires qui se sont indûment emparés de l'Etat, de la justice, de la police et des grands fonctionnaire de cet Etat, Jean-Luc Mélenchon m'a convaincu.

Loin des hésitations d'un François Hollande criant désespérément à la face de Jean-François Coppé qu'il jure qu'il arrêtera " une centrale, une seule je vous dis ", Jean-Luc Mélenchon m'a convaincu.

Loin du rafistolage de la République promis par le candidat socialiste qui ne veut rien remettre d'essentiel en cause, Jean-Luc Mélenchon m'a convaincu en offrant une autre République, une autre idéologie fraternelle. Celle qui qui ressemble aux anciennes utopies des Verts et de René Dumont.

En offrant de faire changer la gauche, la vraie gauche, celle qui n'a pas peur des mots, de la Révolution et des principe, Jean-Luc Mélenchon m'a convaincu qu'il faudra être nombreux, trés nombreux, pour peser sur les socialistes pour qu'ils acceptent de changer la République, la fraternité et l'égalité.

"Mars qui rit malgré les averses prépare en secret le printemps"


Haut de page

Voir aussi

Articles récents