blog /

Publié le 22 avril 2013

"La République Coopérative" par Jean-François Draperi

Avec « La République coopérative » Jean-François Draperi nous livre une somme indispensable.
Récemment lors d’un dîner du CIRIEC Hugues Sibille soulignait qu’au sein de l’Economie sociale, l’économie coopérative était sans doute celle qui se définissait le plus clairement.
Au moment où se repose la question d’une ESS définie par l’utilité sociale, cet ouvrage souligne que l’Economie sociale, dans tous les secteurs économiques, propose avant tout une autre forme de concevoir et de gérer l’entreprise.

Cette manière d'entreprendre est caractérisée notamment par le collectif qui la fonde, la démocratie qui la conduit, l’autonomie qu’elle représente tant à l’égard du capital qu’à celui de l’Etat

Jean-François Draperi laisse une grande place à l’histoire pour éclairer les réalités actuelles et les potentiels de développement que les coopératives représentent.
_ La modernité du modèle coopératif est à opposer aux formes imprécises, voire ambigües de l’entreprenariat social qui est souvent un recyclage d’un capitalisme usé par une financiarisation insupportable.

L’auteur s’attache aussi à la réalité mondiale du coopérativisme, alors que l’Année internationale des coopératives qui s’est achevée a permis de mieux connaître et comprendre l’alternative que représente la République coopérative.
_ Un ouvrage de référence fruit de beaucoup d’années de recherches et de réflexion de la part du directeur de la RECMA, et une continuation du travail d’Henri Desroche au sein de l’Alliance coopérative internationale (ACI)

"La République Coopérative" *

_ Jean-François Draperi
_ Editions Larcier - Coll. Droit & économie sociale et solidaire


Haut de page

Voir aussi

Articles récents