blog /

Publié le 28 mars 2014
Municipales : FN, une prophétie médiatique !

Municipales : FN, une prophétie médiatique !

Il ne vous a pas échappé que depuis dimanche soir on nous serine continuellement que le FN aurai fait une percée immense en France aux municipales.

Pourtant, quelques voix s'élèvent pour relativiser, voire démentir, cette analyse prêt-à-penser, notamment à travers la comparaison des scores FN / EELV.

Ah ! Nos chers médias de masse moutonière ! Quel bonheur de les retrouver lors des soirées électorales (c'est le seul moment de l'année ou je regarde la télévision) !

Comme l'élection municipale est la plus complexe à analyser (voir l'encadré), les télés sont bien embêtées. Heureusement Steve Briois est venu sauver leur soirée électorale en se faisant élire dès le premier tour à Hénin-Beaumont.
Et alors là, festival !
On a parlé du FN pendant toute la soirée, c'était fantastique, du grand journalisme français.

Pourtant... 36~000 communes, 1 électeur sur 49 était sur une liste, tous les partis sont dans les starting block pour se compter au niveau local, le signe d'une démocratie partisane vivante. Il y avait également un nombre de listes citoyennes très important, constituées par des citoyens déçus de la bêtise et des affaires des partis dominants, qui au lieu de s'abstenir ou de voter blanc ont décidé de s'engager pour faire changer leur commune !

Et bien non ! Rien de tout cela dimanche soir ! Comme si notre démocratie se résumait à la montée du FN !

Qui sème le mensonge ... - Source: http://www.cnt-f.org/fte/?Le-front-national-une-escroquerie

Je me suis dit que cela allait s'arranger dans la semaine, il y aurait sûrement un rééquilibrage ? Une remise en perspective ? Et bien non, là encore, la construction de l'histoire était déjà bien ancrée et les titres du début de semaine se résumaient à « comment faire barrage au FN, front républicain ou non ? »

Et tout le monde a continué à marcher ...

Depuis trois jours j'avais envie de commettre ce billet de blog après qu'un Tweet m'ait enfin réveillé de ma torpeur extrémiste :

Comment ça ? 20 Maires écolos dès le premier tour ? J'avais bien entendu parler de Noël Mamère, mais on ne sait plus très bien si c'est un écolo ! Pour les autres, personne n'en parle ! (Sauf Reporterre, quand même !)

Et puis ce matin, je tombe sur un article de Reporterre (encore...), qui remet enfin en perspective le score du FN avec celui des écolos. L'article est complet, il explique même comment se méfier des chiffres du ministère de l'Intérieur, je vous le conseille, et je vous en livre un bref extrait pour vous mettre en appétit :


Avec 597 têtes de liste, le Front National n’obtiendrait que 4,7% des suffrages sur l’ensemble du territoire, avec 1~033~535 bulletins décomptés par le ministère de l’Intérieur, qui les a communiqués mardi après-midi 25 mars. Soit un ratio moyen de 1731 voix par commune où il se présentait. Sur ces mêmes chiffres, EELV ne représenterait que 972 voix.

Problème ? Cette méthode de calcul comptabilise uniquement les listes autonomes et omet une part substantielle de vote écologiste qui a caractérisé les nombreuses listes d’alliance qu’a choisi d’engager EELV. Ce qui revient, selon cette nomenclature, à ne pas décompter comme écologiste les votes effectués pour Eric Piolle à Grenoble ou Matthieu Theurier à Rennes... un non-sens.

Pour finir la revue de presse (de Reporterre, décidément, je sens que Politis va me taper sur les doigts si je continue...), on se rend compte que les télévisions ont accordé des temps d'antenne bien supérieurs au FN qu'aux écologistes et au parti de gauche, ce ne sont pas des chiffres amateurs, ce sont ceux du CSA !

Qui est vraiment responsable de la montée du FN

Alors si on prend du recul cinq minutes, qui est vraiment responsable de la montée du FN ? Le chômage ? La crise ? L'immigration ? Les socialistes ? Sarkozy ?

Vous n'y êtes pas mes amis !

Ce sont les médias de masse, et en particulier la télévision !

Alors je demande à mes amis journalistes de se méfier, car à force de suivre eux-même des tendances moutonières, et de répéter à l'envi ce que la chaîne ou le journal d'en face a dit ou écrit, vous forgez un mythe médiatique, une histoire, presque une fable, qui se détache progressivement du réel. Et le pire dans tout cela, c'est que cette fable n'est pas sans conséquences sur la réalité, elle à tendance à l'infléchir. En fait, vous êtes les nouveaux prophètes ! Vous avez le pouvoir d'influencer votre audience, c'est vous qui choisissez ce qu'ils vont lire ou entendre. En occultant une partie de la réalité, en parlant majoritairement du FN par exemple, vous créez une prophétie auto-réalisatrice.

Je vous encourage à faire l'essai, pendant un mois (durée officielle d'une campagne électorale), vous tentez de traiter à égalité l'ensemble des tendances politiques du pays.
_ Si c'est trop difficile pour vous, essayez au moins de respecter la proportion sondagière ! Et vous verrez que le FN baissera (enfin...) dans les urnes...


L'élection municipale est difficile à analyser à chaud pour les médias nationaux, il y a 36~000 communes, avec parfois de nombreuses listes, des dissidents dans tous les coins, des listes citoyennes, etc.

En plus, la plupart des résultats ne remontent que très tard dans la soirée, il faut du temps pour agréger les résultats, le ministère de l'Intérieur ne fournit pas forcément des information brutes utilisables en open data, etc.

Dès le premier tour terminé, il faut suivre le ballet des fusions de listes, voir si les dissidents au-dessus de 10% se désistent, fusionnent ou se maintiennent !

Tout cela dans chaque commune, c'est évidemment impossible !

Alors dans ce contexte, c'est plus facile de s'en tenir à cinq journalistes en duplex, un chez Steve Briois, un chez NKM, un chez Hidalgo, un chez Menucci et un chez Gaudin...

Du grand journalisme on vous dit !

Pour ceux qui préfèrent le Front de Gauche aux écolos (l'alliance fonctionne aussi, voir Grenoble) J'ai aussi un Tweet pour vous :

Comme toujours, un grand merci à [Perline->http://www.politis.fr/Perline,1452.html], pour la relecture, les compléments et les corrections.

Tags

Haut de page

Voir aussi

Articles récents