Politis

Abonnez-vous à Politis

Tout Politis +

11 Par mois
  • Votre hebdomadaire et hors-série en version papier et numérique

  • Tous les articles du magazine et des articles inédits de la rédaction

  • Votre hebdo/hors-série en PDF

  • Lecture de l'hebdo/hors-série sur liseuse

Choisir cette offre
Pour toutes informations, contactez notre service Abonnement au 03 80 48 95 36 ou par e-mail à : abonnement@politis.fr

Offre Découverte spéciale élections 23 numéros + 1 HS

49
Offre Découverte spéciale élections 23 numéros + 1 HS
  • 23 numéros + 1 hors-série en version papier et numérique

  • Tous les articles du magazine et des articles inédits de la rédaction

  • Votre hebdo/hors-série en PDF

Je m'abonne

Web illimité

8 Par mois
  • Votre hebdomadaire et hors-série en version numérique

  • Tous les articles du magazine et des articles inédits de la rédaction

Choisir cette offre

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, réabonnement…
Choisissez une offre

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 8€/mois. :

blog /

Publié le 5 avril 2014
Une maire adjointe Open data à Grenoble

Une maire adjointe Open data à Grenoble

A l'heure d'un nouveau gouvernement qui ne fait que jouer aux chaises musicales, sans bouger le fond d'une politique désavouée par les électeurs, le début de mandat d'Eric Piolle, maire écologiste, tête d'une liste sans grand parti, montre de nouvelles priorités et bouscule les habitudes.

Qui ne veut être grenoblois aujourd'hui ?

L'espoir de changement qu'ont montré les habitants de la Cuvette est matérialisé par la nomination de Laurence Comparat, adjointe à l'accès à l'information et aux données publiques, open data et logiciels libres.

L'open data c'est quoi ?

Illustration - Une maire adjointe Open data à Grenoble

Par exemple, les informations de fonctionnement de la ville, les décisions prises, les comptes-rendus des conseils seront publics et disponibles sur Internet.

Au niveau national on a bien une plateforme d'open data, dépendant du Premier ministre, en état de marche, mais qui patine : un problème politique qui ne donne pas l'impact nécessaire à une utilisation tant par les institutions que par les associations et les citoyens.

C'est pourtant si simple !

Dans notre travail parlementaire, à chaque fois que nous avons pu, nous avons intégré des amendements demandant que les informations publiques soient, réellement, publiques, par diffusion en open data sur une plateforme ad hoc.
_ Solution peu coûteuse puisque la plateforme existe.

Combien de fois n'avons-nous entendu de la part d'un-e ministre l'argutie du coût ? Sans aucun calcul de coût d'ailleurs.

Les logiciels libres

L'incitation à l'utilisation de logiciels libres est dans le programme grenoblois, il y a fort à parier que l'efficacité grenobloise sera plus grande que celle du gouvernement.

De nombreuses sociétés de logiciel libre font sortir des entreprises entières des logiciels propriétaires, lentement et en douceur, mais efficacement.

Un laboratoire qu'on surveille, un exemple s'il réussit, un tremplin pour tous.

Et, exemple de plus, une femme à la tête de cette délégation technique...

Prochaine destination de nos vacances : Grenoble !


Haut de page

Voir aussi

Quelle Europe pour la gauche ?

Politique par

accès libre

 lire   partager

Articles récents