blog /

Publié le 16 octobre 2014

La gouvernance des entreprises de l'ESS en débat

Alors que l'encre de la Loi relative à l'ESS sèche à peine, de nouvelles dispositions sur la gouvernance au sein de l'ESS, issues de la transposition, assumée sans questions, de directives européennes, mettent en cause les principes mêmes de l'ESS.
Ces directives contestent la légitimité des dirigeants élus des mutuelles comme des banques coopératives et cherchent à imposer une sorte tutelle des directeurs salariés en raison des "peaux d'ânes" qu'ils auraient acquises.
C'est la règle des "quatre yeux" (dite quatrezyeux !) alors que tout le monde peut juger de la compétence de bien des HEC, énarques et autres au gré des crises bancaires et assurantielles récentes !!

Cette question sera sans aucun doute évoquée, mais bien d'autres aussi lors de la matinée thématique organisée par le GOEES le 4 novembre prochain de 9h à 13h dans l'amphithéâtre de la MACIF, place Etienne Pernet, 75015 Paris.

Le Groupement des Organismes Employeurs de l'Economie sociales, reconnu tant par le CEGES que le CNCRES, a intitulé cette matinée
_ "Gouvernance démocratique et l'efficacité de la gestion, au service du projet"

A cette occasion 3 tables rondes se dérouleront à la suite les unes des autres sur :
L'élaboration du projet politique ;
La gouvernance : mise en oeuvre et responsabilité partagée ;
_ La formation : pour les dirigeants politiques, pour les directions fonctionnelles et la professionnalisation des salariés.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents