blog /

Publié le 6 janvier 2015

Reprise et Voeux : pour une ESS 2015 porteuse d'émancipation !

Avec ces Vœux pour l’ESS nous reprenons la tenue de ce blog que nous avions été amenés, à regret, à suspendre.
_ L’année 2015 -mais les précédentes l’étaient-elles ? - ne sera pas pour l’ESS une année exempte d’obstacles qu’il faudra franchir. L’option libérale clairement affichée par le gouvernement, les risques démocratiques, pour reprendre ici l’expression de Benoït Hamon, n’ont jamais été si présents. L’hypothèse démocratique et sociale que porte l’ESS sera donc cette année encore disputée. Des inquiétudes donc et des espoirs.

Quels vœux formuler en fait pour l’ESS en 2015 ?

La Loi est là dont beaucoup espèrent encore un peu.

Mais l’ESS est, notamment à travers le secteur associatif, durement touchée par les conséquences du Pacte dit de Responsabilité et d’une politique d’austérité aveugle dont même le FMI et l’OCDE dénoncent les effets nocifs.
Mais la Loi n’a pas doté l’ESS des voies de contrôle interne qui éviteraient des situations désastreuses comme le mésusage des mesures pour l’emploi par un grand groupe coopératif de distribution, qui éviteraient de trouver une grande banque coopérative parmi les participants à des systèmes de défiscalisation luxembourgeois après avoir connu bien des « culottes » dans l’économie casino.
Mais le contexte « anti-mutualiste » né de l’ANI « emploi-compétitivité », de la reconduction des mesures Sarkozy, de la pratique des appels d’offre… tel que ces questions ont été abordées lors de la rencontre MGEN- Humanité du 1er décembre 2014, va s’aggravant. Aujourd’hui c’est la gestion par les Mutuelles du « régime obligatoire (RO) » des fonctionnaires qui se voit remis en cause.
_ Lle communiqué de la MGEN répond avec force à l’IGAS et l’IGF sur cette question éminemment politique et démocratique.
https://www.mgen.fr/le-groupe-mgen/actualites-et-presse/toutes-nos-actualites/detail-dune-actualite/article/gestion-unifiee-regime-obligatoire-regime-complementaire-un-modele-efficient-1/

LA CFESS est là et chacun peut s’en féliciter.

Mais ses composantes qui regroupent pourtant des entreprises qui sont parmi les entités majeures de leurs secteurs ne savent pas dégager les moyens nécessaires à son fonctionnement et son Président est amené à demander humblement à la Secrétaire d’Etat, son financement.

Malgré cela, il y a bien des raisons d’espérer.

L’Institut Montaigne, think tank patronal et fortement libéral, vient de publier un important document intitulé
« Concilier démocratie et efficacité économique : l’exemple mutualiste »
Nous en publions la présentation de ce texte sur ce blog en relevant certaines conclusions que nous signerions sans réserve (voir notre article)

Du côté des institutions, la Banque européenne d’investissement (BEI) vient de reconnaître la place éminente de l’Economie sociale et solidaire comme vecteur de développement dans le bassin méditerranéen
( http://www.econostrum.info/La-BEI-croit-au-potentiel-de-l-economie-sociale-et-solidaire-en-Mediterranee_a19419.html ).

Du côté des mouvements, beaucoup d’initiatives sont prises.

Les CRESS et le CNCRES s’engagent dans l’évolution de leurs statuts et de leurs stratégies. Nous reprenons ici les vœux que leur prodigue Philippe Kaminski dans sa tonique dernière lettre :
« Amis élus et gestionnaires des CRESS, je vous souhaite de rester toujours aussi humbles avec vos mandants que fermes devant vos partenaires. Ceux-là s'imaginent détenir l'autorité et la puissance, alors qu'ils n'en ont plus que l'apparence vermoulue. Ils pensent pouvoir vous asservir, jouer de vous, et vous faire rentrer dans leurs constructions foireuses, alors que c'est vous qui avez l'imagination, l'expertise et la perspicacité. Proclamez-le haut et fort ! … »

Le Collectif des associations citoyennes (CAC) mobilise ses adhérents et l’ensemble du secteur contre les destructions budgétaires et participe activement au Collectif 3A contre l’austérité.
_ Au coeur du "Mouvement associatif" La Ligue de l'Enseignement poursuit les manifestations autour de ses 150 ans http://150ans-laligue.org/150ans-laligue/ sur l'ensemble de ses chantiers : éducation, laïcité solidarité.

Le Labo ESS où Hughes Sibille a succédé à Claude Alphandéry, pour qui nous formons des vœux particuliers, organise le 12 janvier une 2ème Rencontre sur les circuits-courts http://www.lelabo-ess.org/?Le-LABO-de-l-ESS-organise-la-2e-1503 avant de s’associer au CNAM et à l’Institut Polanyi et d’autres à une Conférence internationale, les 14 et 15 janvier sur l’Innovation sociale et l’ESS http://us3.campaign-archive1.com/?u=e1df83c3ee5196307234f2647&id=32e987b595&e=18bf5f2384 .

Le CIRIEC qui associe ESS et entreprises publiques organise le 25 février, au Ministère des Finances une importante conférence internationale sur le thème « Quel avenir pour l’entreprise publique ? »
(http://www.ciriecfrance.org/ciriec/custom/module/cms/content/file/newsletters/Breves_2014/DECEMBRE_2014.pdf )

Les Rencontres du Mont-Blanc, Forum international des dirigeants de l’ESS, prépare son édition 2015 dans le sillage des récentes initiatives prises par l’ONU et le mouvement qui se dessine au niveau mondial pour une Economie sociale, solidaire, populaire… dans la perspective de « changer de modèle » pour reprendre le mot de Thierry Jeantet.

Et puis il y a a les nouveaux développements d’Enercoop au sein d’une nouvelle dynamique des Sociétés coopératives d’intérêt collectif, il y a la constitution de BIGRE !, un groupement de Coopératives d’activité et d’emploi qui regroupe plus de 7000 coopérateurs, le développement en SCIC d’AlterMonde, la revue de la solidarité internationale issue du CRID,
les initiatives d’éducation scientifique populaire des « Petits Débrouillards », la poursuite de l’Université populaire de Jean-Louis Laville, les expériences d’habitat coopératif…

Toutes ce que nous avons trop vite relevé, et le foisonnement de ce que mous avons omis, font que malgré tout 2015 peut être une année riche pour une Economie sociale et solidaire, porteuse de progrès sociaux, économiques, démocratiques et environnementaux, une ESS porteuse d’émancipation.

Alors bonne année !


Haut de page

Voir aussi

Articles récents