Politis

Abonnez-vous à Politis

Tout Politis +

11 Par mois
  • Votre hebdomadaire et hors-série en version papier et numérique

  • Tous les articles du magazine et des articles inédits de la rédaction

  • Votre hebdo/hors-série en PDF

  • Lecture de l'hebdo/hors-série sur liseuse

Choisir cette offre
Pour toutes informations, contactez notre service Abonnement au 03 80 48 95 36 ou par e-mail à : abonnement@politis.fr

Offre Découverte spéciale élections 23 numéros + 1 HS

49
Offre Découverte spéciale élections 23 numéros + 1 HS
  • 23 numéros + 1 hors-série en version papier et numérique

  • Tous les articles du magazine et des articles inédits de la rédaction

  • Votre hebdo/hors-série en PDF

Je m'abonne

Web illimité

8 Par mois
  • Votre hebdomadaire et hors-série en version numérique

  • Tous les articles du magazine et des articles inédits de la rédaction

Choisir cette offre

Les autres offres

Offre découverte, administrations, offre solidaire, réabonnement…
Choisissez une offre

Soutenez la presse indépendante et découvrez les offres de notre kiosque. A partir de 8€/mois. :

blog /

Publié le 9 septembre 2015

Rencontre Valls/ESS un autre regard, un débat ouvert

L'AFIM, organe d'information de la FNMF, a publié ce jour un entretien avec notre ami Roland Berthillier à propos de l'entrevue entre le Premier Ministre, Manuel Valls, Martine Pinville , secrétaire d'Etat en charge de l'ESS et la CFESS.
- Nous donnons à lire ici son appréciation de la rencontre.
http://www.mutualite.fr/actualites/leconomie-sociale-et-solidaire-a-besoin-dun-soutien-fort-du-gouvernement/.

Le sujet semble sensible, et des voix s'étaient, exprimées quant à notre vision de l'évènement (voir notre article) dès celui-ci paru.

Si l'on reprend la phrase d'Antonio Gramsci "optimisme de la volonté, pessimisme de l'intelligence" aucune des deux propositions ne doit céder devant l'autre.
D'autres formulations sont plus triviales comme "le verre à moitié vide et le verre à moitié plein".
Cela démontre l'importance de l'angle selon lequel on regarde les choses.
Car au fond de l'affaire, sur les propos des uns et des autres, il n'y a pas de divergences.
Ainsi dire que Roger Belot s'est peut être exprimé "trop courtoisement", n'est en aucun cas l'incriminer; surtout quand on connaît les équilibres qu'au sein de la CFESS il doit assurer.
Ainsi ne pas relever les énièmes promesses quant à un statut européen des mutuelles, n'est que l'expression d'une certaine lassitude, d'une certaine incrédulité.

Tous les lecteurs de ce blog savent l'engagement qui le sous-tend d'une ESS clairement engagée dans la transformation sociale.
Il se revendique clairement "politique".
Ses appréciations différentes voire divergentes, ne sont jamais contre l'ESS, ses institutions, ses grandes entreprises, sauf quand nous pouvons considérer que les dérives de telle ou telle mettent en cause la légitimité de leur revendication d'ESS, ou la confusion que cette revendication peut entraîner. Ainsi nous nous sommes clairement interrogé sur les pratiques de certaines banques coopératives.
_ Ce n'est pas le cas vis-à-vis de la CFESS, même si nous nous sommes exprimés sur les conditions de sa création.

Roger Belot, Roland Berthillier sont des militants anciens et constants de l'ESS, mais nous pouvons porter sur les choses des regards plus critiques, et sur d'autres choses des regards plus bienveillants.
Nous avons en commun la volonté du développement des cette alternative économique, sociale, écologique et démocratique.
Cela ne signifie nul alignement, cela suppose le respect de l'autre ; cela n'interdit pas l'expression d'autres visions des choses.


Haut de page

Voir aussi

Articles récents