blog /

Publié le 7 novembre 2015
Les dents blanches

Les dents blanches

Morshein vit parfois des choses marrantes dans la rue... Cette anecdote nous fait beaucoup rire, il a décidé de vous l'écrire!

Illustration - Les dents blanches - M., photo tirée du film «La Plume du bitume». C'est marrant l'image et l'idée que les gens ont des SDF. Ce jour-là, j'étais posé sur le bitume, tranquillement, il faisait super beau... J'avais pris ma douche comme chaque matin, je me sentais bien dans ma tête et dans mon corps. Depuis le début de la matinée, je tapais la manche, juste en face du Mac Do. Il était 13 heures, les gens s'attablaient, et pour nous SDF, c'est souvent l'heure creuse.

Un pote passe, on discute. Il allait au Mac do pour regarder ses mails. Ben oui, c'est un des seuls lieux où on peut profiter du Wifi. Moi, je reste assis, comme un crevard, à espérer une petite pièce. Lui va s'asseoir à la rentrée du resto. Pas très loin de lui, un groupe de jeunes femmes de bonne famille est en train de croquer leur hamburger en discutant. Et devinez quoi? Elles parlaient de moi!

Elles disaient, sans complexe, que je n'étais pas un vrai SDF. Parce que j'étais trop propre, trop bien habillé, trop bien organisé avec ma petite chienne, Sand. Mais surtout, ce qui me trahissait à leurs yeux, c'était mes dents blanches... Blanches, trop blanches pour être celles d'un SDF. Elles disaient que je faisais partie de ces types qui font la manche pour s'amuser, pour se faire de l 'argent en plus, et que je profitais de la jolie gueule de ma petite chienne pour amadouer les gens...

Quand mon pote m'a raconté ça , je me suis dit, qu'en fait, un SDF pour être crédible n'a même plus le droit de se laver! Si tu veux réussir ta manche, il faut surtout ne plus faire attention à toi... Ce qui signifie aussi que pour ces jeunes femmes, et certainement plein d'autres gens, un SDF, par définition, est sale...

Je leur en ai voulu au début , puis je me suis dit qu'elles étaient jeunes. Je me suis dit qu'elles n'y sont pour rien. Ben, non, on a véhiculé une image des SDF dans leur éducation, dans les médias...

Voilà l'image qu'on donne et qu'on a des SDF...

Je me lave les dents, tous les jours, deux fois par jour. Quand on n'a pas de douche, on achète des bouteilles d'eau pour se laver.

On lave nos fringues, quand les associations sont fermées.

Je voudrais juste que cette parole-là, la mienne, qui vient du bitume, directement, cette voix, qu'on n'entend si peu, hormis sur ce blog, fasse le tour de la planète, des médias, des cerveaux... Que l'on casse les préjugés sur nous, les pauvres, les sans maisons, les sans papiers, les sans dents...

J'ai les dents blanches , une chienne, et des habits à peu près à ma taille, mais je fais la manche, pas pour le plaisir, pas pour niquer la société, pas pour me moquer de vous...

Je fais la manche pour manger, vivre, mais aussi croiser du monde, croiser vos yeux, vos sourires...

Et pour faire la manche, je mets mes plus beaux habits, pour que je ne vous fasse pas trop peur, afin que je ne vous dégoûte pas...

Peace and love...

Morshein


Plume de Bitume le film qui raconte l'atelier d'écriture, sera en projection le 21 novembre à Cahors, lors des Kinodocs.

Nous cherchons toujours des solutions pour financer la suite de notre film. Il est actuellement en accès libre sur [Mediacoop.fr->http://mediacoop.fr/spip.php?page=article&id_article=5].
Vous pouvez nous soutenir en filant 10, 20, 30 euros par là: [http://fr.ulule.com/mediacoop/->http://fr.ulule.com/mediacoop/]

Haut de page

Voir aussi

Articles récents