blog /

Publié le 13 décembre 2015
Climat : manifestation pacifique et déterminée dans tout Paris

Climat : manifestation pacifique et déterminée dans tout Paris

Les actions symboliques prévues samedi dans Paris ont rassemblé plusieurs milliers de personnes dans une ambiance festive et pacifique.

La société civile, qui avait anticipé un accord insuffisant au Bourget pour lutter contre le dérèglement climatique, était dans la rue, samedi 12 décembre.



Le principe d'une mobilisation de masse pour le dernier jour du sommet diplomatique avait été établi de longue date parmi les 130 organisations de la coalition climat 21. Dans leur grande diversité, elles s’accordaient sur l’importance d’« avoir le dernier mot » et lancer un mouvement mondial et unifié pour la «justice climatique». L'état d'urgence et les interdictions de manifester ont contraint les organisateurs à revoir entièrement leurs plans jusqu'en dernière minute. Face au maintient des mots d’ordre de mobilisation, les autorités ont finalement autorisé les actions en dernière minute.



9h30: La journée a débuté partout dans Paris par une action symbolique mobilisant des dizaines d'organisations. Suivant un plan défini par les Amis de la terre, des militants ont formé des lettres géantes pour imprimer un message sur une carte, visible en ligne, en se geolocalisant à l'aide de leur smarthphone.

Jeu de piste géant. Rue Méchain, sur une des branches du « A » de PEACE, de petits groupes cherchent sur un plan le point de rendez-vous qui leur a été assigné. Une passante hausse les épaules quand une militante lui tend un tract. « La Nature doit être au service de l'Homme, non ? »

Illustration - Climat : manifestation pacifique et déterminée dans tout Paris - Patrick Piro

À l'angle de la rue de la Glacière et de la rue Arago, la fanfare du CCFD se « géolocalise » aussi musicalement, agglutinant des militants de la Confédération paysanne et l'Alternatiba.
Illustration - Climat : manifestation pacifique et déterminée dans tout Paris - PP.

Le site de la cyber action a été brièvement saturé par le nombre de connexions, à 11h, point d'orgue prévu pour l'action.


12h: Plusieurs milliers de personnes ont pris possession de l'avenue de la Grande Armée, entre l'Arc de triomphe et la porte Maillot pour symboliser les «lignes rouges» à ne pas franchir. Illustration - Climat : manifestation pacifique et déterminée dans tout Paris - PP.

L'action de désobéissance, autorisée in extremis, suivait une mise en scène conçue de longue date par les artistes de l'organisation britannique 350.org et du « Laboratoire d'imagination insurrectionnelle ». 

Les organisateurs avaient demandé aux participants de porter sur eux un vêtement ou un accessoire de couleur rouge. Foule très diverse, jeunes et anciens, de très nombreux participants étrangers.

Illustration - Climat : manifestation pacifique et déterminée dans tout Paris - PP.

La créativité est au rendez-vous. Une mère Noël à vélo propose un cadeau pour les générations futures : « abandonnez votre voiture ! ». À la manière de maquillages indigènes, de nombreux visages sont barrés de d'une ligne rouge. On dépose un mot sur une énorme balle jaune, Terre-Soleil. Illustration - Climat : manifestation pacifique et déterminée dans tout Paris - PP.

Une chorégraphie s'ébauche. On chante, les slogans fusent, entre la dénonciation de l'impuissance de la COP21, l'affirmation de la non-violence et la projection dans l'après-COP21 — « Nous sommes le futur », « N'oubliez pas, c'est aussi une fête, nous ne sommes pas abattus mais déterminés. » Illustration - Climat : manifestation pacifique et déterminée dans tout Paris - PP.

Impressionnante minutes de silence pour les victimes du dérèglement climatique, sur les lignes rouges gardées par des femmes-anges qui délimitent le front de la manifestation. Illustration - Climat : manifestation pacifique et déterminée dans tout Paris - PP.

Le flot humain a rendu certaines actions symboliques difficiles à percevoir, mais le rassemblement s'est déroulé dans une ambiance festive et détendue. La foule ne s'est jamais confrontée aux forces de l'ordre, présentes en nombre autour du l'avenue haussmannienne.

Illustration - Climat : manifestation pacifique et déterminée dans tout Paris - PP.

L'évacuation s'est faite dans le calme sous le contrôle des gendarmes mobiles en direction du Trocadéro, sous la forme d'une manifestation improvisée qui restait elle aussi pacifique.

 Esplanade des droits de l'homme, des flots se déversent par les escaliers, direction le Champs de Mars. Illustration - Climat : manifestation pacifique et déterminée dans tout Paris - PP.

14h : 40 000 personnes, selon les organisateurs, ont convergé sur le Champ-de-Mars, sous la Tour Eiffel, pour former une multitude de chaînes humaines sur les allées du jardin.  Illustration - Climat : manifestation pacifique et déterminée dans tout Paris - PP.

Un « SOS » humain a été formé sur les pelouses pour une photo aérienne et un meeting en plein air a conclu la journée de mobilisation.

Ce n’était pas tout à fait la marée humaine qu'ils auraient pu espérer, mais dans l'incertitude et le contexte particulièrement tendu qui a perduré tout au long de la préparation de l'événement, les organisateurs considéraient déjà leur présence dans la rue comme «une victoire».

Un court meeting s’est tenu devant de « Mur pour la paix » à quelques centaines de mètres de la tour Eiffel.

Illustration - Climat : manifestation pacifique et déterminée dans tout Paris - PP.

  

« Les leaders ne sont pas au Bourget, ils sont ici, dans la rue ! » , clame l'auteure canadienne Naomi Klein, la principale égérie du mouvement.
Illustration - Climat : manifestation pacifique et déterminée dans tout Paris - PP.
« Nous ne voulons pas de cet “accord universel” signé au Bourget, c'est un petit arrangement miteux entre nations égoïstes qui veulent négocier avec le climat » , dénonce l'économiste Geneviève Azam.
Illustration - Climat : manifestation pacifique et déterminée dans tout Paris - PP.
« Nous déclarons l'état d'urgence climatique ! » , lance Jon Palais, l'un des animateurs d'Alternatiba, qui annonce que 40 000 personnes ont convergé vers le « Mur pour la paix ».

Deux grands rendez-vous en février prochain, qui ambitionnent de déployer la mobilisation de Paris à grande échelle et dans la durée : une coordination européenne des Alternatiba (Bordeaux, les 20 et 21), et une rencontre mondiale à Berlin (date à venir).


Haut de page

Voir aussi

Articles récents