blog /

Publié le 19 juin 2018
17-05-18, Villeneuve-Saint-Georges-Paris

17-05-18, Villeneuve-Saint-Georges-Paris

Viviane, 25 ans, suit la Marche solidaire pour les migrants de Vintimille à Londres, organisée par l'Auberge des migrants. Au jour le jour, elle retrace son périple sur ce blog, illustré par des photographies du collectif Item.

Je suis rentrée un peu avant les autres. Je me souviens combien ça m’avait fait du bien de rentrer seule en métro à Lyon. Cette fois-ci, le wagon ne tremble pas comme une machine à laver. Il reste un siège disponible. Mais je suis trop fatiguée pour m'imposer face à cet homme qui écarte tellement les cuisses qu'il m’empêche d'accéder au siège. Il est tard, je veux me faire toute discrète. Aucun contact s'il vous plaît.

J'ai vu une pub d'un caleçon anti-ondes dans le métro. C'est la première fois que je vois un truc qui dit clairement qu'assez de personnes sont sensibilisées à ça pour pouvoir en faire un business et louer un emplacement de pub dans le métro. J'ai fait une interview pendant la manif en disant, entre autre, que je suis optimiste car les gens vont se rendre compte que le blocage des frontières est coûteux et inefficace. Quelles seront les batailles de nos enfants ? En voyant cette pub, je me suis dit que les ondes en feront sûrement parties.

Vu et entendu pendant la manif :

« Ablation urgente du Collomb », vu sur une pancarte.

« À chaque carrefour, on a un p'tit groupe de personnes qui nous attendent »

« C'est quoi ça ? Venez avec nous ! Ah et moi je ferme la boutique ? Mais oui ! ha non, mais je suis avec vous »

« Ça, c'est depuis qu'il s'est remis à manger. Il marchait moins vite pendant le ramadan. »

© Politis


L'auteure : Viviane

J'ai 25 ans, je suis originaire de Bretagne, j'ai fait des études de psycho. J'ai fait six mois de bénévolat à Calais puis j'ai été intégrée dans l'organisation de la Marche des migrants. Je ne sais pas où je serai dans six mois mais mon prochain projet est un voyage humanitaire au Togo. Mon père est vidéaste. Il m'a prêté sa caméra pour que je documente ce que je vis avec les marcheurs, mais je préfère écrire...

Les photographes

Le Collectif item est une structure de production indépendante qui se donne le temps et les moyens nécessaires pour construire de véritables sujets, pensés comme des récits photographiques à part entière. Il rassemble aujourd’hui 12 photographes, un graphiste et une vidéaste, autour de l’impérieuse nécessité de raconter le monde, pour ne pas rester les yeux fermés. Leurs travaux peuvent être vus sur leur site ici.

Photo : Un cortège d'environ 80 personnes accompagne les marcheurs à l'arrivée à Macôn. Les collectifs et associations locales de support au migrants ont dut s'opposer à plusieurs reprises au maire de Macôn, qui a entre-autres empêché la scolarisation des enfants de migrants dans les écoles locales. crédit : Adrienne Surprenant/ item

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.