D. Voynet : « Le référendum de mai 2005 ne peut durablement structurer la gauche »

Dominique Voynet tente de redéfinir la spécificité de son mouvement, qu’elle situe au croisement de l’écologie et du social, et affirme sa différence avec la gauche antilibérale.

Cette campagne se présente pour vous dans des conditions particulièrement difficiles. Même pour recueillir les parrainages à votre candidature... Dominique Voynet : C'est vrai. Mais je me souviens qu'en 2002, cela avait déjà été plus difficile qu'en 1995. Un certain nombre de maires craignent la réaction de leurs électeurs. Cette fois-ci, les Verts ont compris qu'il s'agissait non seulement d'avoir les cinq cents signatures, mais de les trouver seuls, sans dépendre d'un grand parti qui nous le ferait payer…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.