Eaux déviantes

Il fut un temps où porter de la vraie fourrure pouvait vous valoir un tag de peinture dans le dos. Ou posséder un 4X4, des pneus crevés. Que croyez-vous qu'encoure aujourd'hui, du moins aux États-Unis, un buveur d'eau en bouteille~? Pour l'instant, rien de plus que des regards lourds de reproche. Mais, vu la rapidité de propagation des modes par ici, dans un contexte de honte grandissante quant à l'inaction du gouvernement pour lutter contre l'effet de serre, mieux vaudra bientôt dissimuler ses bouteilles…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.