Le plaidoyer de Martelli

Le PCF et la « gauche antilibérale » ne peuvent se contenter d'une refondation, estime l'historien communiste Roger Martelli. Plusieurs sont nécessaires.

L'engagement de Roger Martelli en faveur d'une refondation du parti communiste est connu. L'historien, qui a exercé des responsabilités dans la direction du PCF, figure parmi les principaux animateurs de ce que l'on a appelé les « refondateurs ». Ce n'est donc pas une surprise de le voir enfourcher de nouveau son cheval de bataille, au lendemain de la plus sévère défaite électorale que son parti ait connue. À ce détail près que le PCF n'est plus le seul objet de son attention. « À la différence de 2002,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 8€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notfications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.