Microsoft lâche du lest

Suite à la confirmation de sa condamnation pour abus de position dominante par la Cour de justice européenne, Microsoft a finalement fait savoir qu'il abandonnait toutes les procédures de recours engagées contre les décisions de la Commission. Non seulement il ne fera pas appel du jugement de la Cour, mais il ne conteste plus les 287,5 millions d'euros d'astreintes journalières demandées. Et il s'engage à enfin fournir une documentation « complète et précise » de ses protocoles de communication aux…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.
Haut de page

Voir aussi

Paul Veyne : « La fascination pour l'Antiquité ne m'a jamais quitté »

Idées accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.