Les prud'hommes en danger

En pleine campagne municipale, la nouvelle carte judiciaire, publiée au journal officiel le 17 février, est contestée par les maires. Mais c'est la suppression des conseils de prud'hommes qui fait le plus de bruit. En effet, 63 conseils devraient fermer leurs portes dès le 31décembre. Que ce soit à Étampes (Essonne) ou à Givors (Rhône), les acteurs locaux se battent contre la disparition de ce service public. Par ailleurs, un collectif de 42 maires, créé sous l'impulsion du maire PCF de Givors, envisage…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.