Pierre-André Boutang

Pierre Boutang était philosophe. Son fiston avait choisi une autre voie. Conservant les stigmates de la réflexion. Du côté de l’écran. Producteur, réalisateur, Pierre-André Boutang, disparu en cette fin du mois d’août, à l’âge de 71 ans, avait signé plusieurs documentaires, d’une touche bien personnelle : ici Martin Heidegger, là Althusser. Et des entretiens avec Gilles Deleuze (3 DVD aux éditions Montparnasse), Pierre Vidal-Naquet, ou encore Sartre par lui-même (filmé par Astruc). À côté de la…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.