Vu et à voir à la télé

Après un été insipide, une rentrée où l’on peine à distinguer le public du privé.

Lundi, jour de relâche. C’est valable pour le théâtre en cours d’année. Côté télé, ce sont plus de deux mois de relâche. Une saison à l’encéphalogramme plat. À l’intérieur de cette saison estivale, c’est le mercato qui s’agite, c’est-à-dire le marché des transferts des journalistes animateurs d’une chaîne l’autre. Fin de partie pour PPDA, remplacé sur TF 1 par Laurence Ferrari, arrivées conjuguées de Julien Courbet et de Patrick Sabatier sur France 2 (selon l’expression consacrée, « excusez du peu ! »). À…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.