La taxe pique-nique

Le ministre de l’Écologie s’attaque aux produits jetables : il vient de proposer une taxe « pique-nique » sur l’achat d’assiettes et de couverts jetables non recyclables. Les associations se réjouissent et espèrent qu’il ne s’agit que d’une première offensive sur la culture consumériste du tout jetable. On ne s’en plaindra pas, tant la prévention des déchets est reléguée au second plan. Reste juste à avoir le courage de faire aussi payer les industriels qui mettent ces produits « tellement pratiques » sur…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Au lycée, le SOS des SES

Société accès libre
par ,

 lire   partager

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.