Pour un ISF mondial

Les propositions de taxes mondiales ne manquent pas, portées notamment en France par Attac. Elles ont deux finalités, plus ou moins liées selon les cas. D’une part, freiner des comportements d’acteurs qui « profitent » à outrance des excès de la mondialisation, qu’il s’agisse de spéculateurs, d’actionnaires devenus tout-puissants, de pollueurs ou d’exploiteurs en tout genre, ou des firmes multinationales qui jouent sur tous ces tableaux parce qu’on leur a laissé le champ libre. D’autre part, dégager des…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.