Genèse d’un départ annoncé

Jean-Luc Mélenchon et Marc Dolez n’ont pas attendu l’épilogue du congrès de Reims pour claquer la porte du PS. Une décision mûrement réfléchie depuis le référendum de mai 2005.

Lire aussi Vers un sacre Royal ? Derrière les micros qu’on installe, Jean-Luc Mélenchon, les yeux creusés par la fatigue, blague. Autant pour tuer le temps que conjurer un trac difficilement dissimulable. Il n’est pas encore 14 h 30, et déjà le bureau n° 2 de l’Assemblée nationale déborde de monde pour une conférence de presse d’explication. Par égard pour les journalistes qui peuvent encore arriver à l’heure, le sénateur de l’Essonne retient ses mots. Dans la matinée, il a franchi son Rubicon. « Nous…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.