L’appel du PG aux écolos

Le pari du Parti de gauche (PG) était osé. Convoquer le meeting de lancement d’un nouveau parti dix-sept jours après l’annonce de sa création, puis remplir une salle excentrée de 3 000 places, trouvée dix jours auparavant, n’était pas dénué de risques. Contrairement à ce que prétend une dépêche AFP un peu vite reprise sur les ondes et dans les quotidiens qui n’avaient pas d’envoyés sur place, il n’y avait pas « mille sympathisants » sous la grande nef du centre sportif de l’Île-des-Vannes…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.