Le gentleman au Leica

Aux premiers temps du photojournalisme, dans l’entre-deux-guerres, Erich Salomon se fait une place à part dans l’intimité des politiques. Une rétrospective exceptionnelle à l’Hôtel de Sully.

Son parcours, son itinéraire, se lie à l’histoire. La grande. Fleurant aussi le romanesque, avant de virer à la tragédie. Erich Salomon (1886-1944) est fils de banquier berlinois et docteur en droit. Il y a pires conditions pour frayer avec les grands de ce monde. Quand sa riche famille dérouille dans la faillite, il se choisit un métier. Photographe. Il a déjà 42 ans, et c’est déjà 1928. Dix ans durant, il va traverser les frontières, s’immiscer dans les hautes sphères, dans les cercles politiques,…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.