Promesses et réalité

La Déclaration universelle des droits de l’homme fête ses soixante ans en multipliant événements et coups de gueule.

Soixante ans de Déclaration universelle des droits de l’homme (DUDH), et quel bilan ? interrogent des juristes dans une réédition de ce texte voté par les Nations unies le 10 décembre 1948 1, que Robert Badinter nomme « l’horizon moral de notre temps ». Concernant la non-­discrimination (art. 2), par exemple, Emmanuel Decaux estime que la DUDH « comporte des omissions » , notamment à propos du handicap, de l’âge, de l’orientation sexuelle et de la colonisation, qu’elle « ne remet pas explicitement en cause…
   Pour lire la suite de cet article, identifiez-vous ou créez un compte :

Article réservé

Pour lire cet article :

Consultez nos offres d’abonnement,
à partir de 5€/mois.
Déjà abonné(e) ?
Identifiez-vous.

Vous pouvez aussi acheter le journal contenant cet article ici

Haut de page

Voir aussi

Articles récents

Campagne d’appel à dons

Appel à dons : Politis a besoin de vous !
Consultez la page dédiée à la campagne

YesYes se tient plus que jamais à votre service !

Souhaitez-vous recevoir les notifications de la rédaction de Politis ?

Ces notifications peuvent être facilement desactivées par la suite dans votre navigateur.